Qui suis-je ?

Le contentieux n’est pas une fatalité ni une obligation

karine-noyers-chauvin

Juriste conten­tieux dans des entre­pri­ses et des orga­ni­sa­tions de dimen­sion natio­nale pen­dant quinze ans, j’ai eu à cœur de conseiller et de défen­dre les inté­rêts des dos­siers qui m’ont été confiés.
J’ai pour­tant fait le constat que les déci­sions judi­ciai­res étaient loin de répon­dre aux atten­tes des par­ties.
J’ai donc décidé de valo­ri­ser mes com­pé­ten­ces pour pro­po­ser aux entre­pri­ses et aux par­ti­cu­liers une alter­na­tive à la réso­lu­tion des conflits : LA MÉDIATION PROFESSIONNELLE
J’accompagne les par­ties en litige pour qu’elles trou­vent elles-mêmes, libre­ment, la meilleure solu­tion au litige qui les oppose.
J’ai pour mis­sion d’entendre les par­ties en conflit, de les réunir pour leur per­met­tre de confron­ter leurs points de vue et de les aider à par­ve­nir à leur solu­tion négo­ciée et conforme à leurs inté­rêts res­pec­tifs.
Je peux inter­ve­nir dans tou­tes les rela­tions conflic­tuel­les, quel que soit l’état de la rela­tion, à tout moment d’une pro­cé­dure judi­ciaire.
Une média­tion peut être mise en place comme préa­la­ble à une action conten­tieuse ou à l’intervention du juge.

Je ne suis inves­tie d’aucune autre auto­rité que celle résul­tant de la confiance que les par­ties me témoi­gnent.

Je ne suis ni un juge ni un arbi­tre.

Je suis une pro­fes­sion­nelle for­mée qui pos­sède des qua­li­tés d’écoute et qui veille au res­pect des prin­ci­pes fon­da­men­taux de la média­tion à savoir la confi­den­tia­lité des échan­ges, la neu­tra­lité, l’impar­tia­lité et l’indé­pen­dance.

knc.mediation@gmail.com