Harcèlement Moral

harcèlement moralLe har­cè­le­ment moral dési­gne la répé­ti­tion d’agissements qui ont pour objec­tifs ou pour consé­quen­ces d’altérer les condi­tions de tra­vail du sala­rié, sa santé phy­si­que ou men­tale, d’affecter ses droits, sa dignité ou de mena­cer son ave­nir pro­fes­sion­nel.

Parce que le res­sen­ti­ment finit par pren­dre le pas sur le reste et parce que la dignité des per­son­nes est atteinte, la média­tion est adap­tée dans les affai­res de har­cè­le­ment.

En consi­dé­rant et en trai­tant la dimen­sion affec­tive et émo­tion­nelle, le média­teur va apai­ser les ten­sions et réduire la charge émo­tion­nelle du conflit qui a conduit à une impasse. Cha­que pro­ta­go­niste peut alors dépas­ser ses émo­tions néga­ti­ves, retrou­ver une cer­taine séré­nité et cla­ri­fier le pro­blème de son point de vue.
Du fait de son carac­tère confi­den­tiel et libre­ment consenti par les per­son­nes, la média­tion devient un espace de confiance où les acteurs che­mi­nent vers leur solu­tion. Elle n’est pas la fina­lité mais bien le pro­ces­sus adapté à la recher­che d’une solu­tion qui peut pren­dre dif­fé­ren­tes for­mes : la fin d’un mal­en­tendu et le réta­blis­se­ment des rela­tions de tra­vail, le main­tien du sala­rié dans l’entreprise avec des amé­na­ge­ments ou un chan­ge­ment de poste, le constat d’une rup­ture néces­saire qui mène à une sépa­ra­tion négo­ciée.

  • Evi­ter la sai­sine du Conseil de Prud’hommes
  • Expri­mer son point de vue et ses res­sen­tis
  • Trou­ver un accord libre­ment négo­cié
  • Confi­den­tia­lité abso­lue
karine-noyers-chauvin

knc.mediation@gmail.com